Service de renseignement téléphonique

Les aides proposées par un comptable pour infirmière

comptable pour infirmière

Une infirmière libérale doit obligatoirement tenir sa propre comptabilité. Toutefois, cette obligation s’avère compliquée si elle n’y connaît rien à la comptabilité. Heureusement, elle a parfaitement le droit de faire appel à un comptable pour infirmière. Celui-ci se charge de gérer son compte à sa place.

Infirmière libérale et gestion comptable

En général, tout le monde connaît une infirmière comme celle qui propose des soins médicaux dans un hôpital. Elle assiste le médecin dans ses tâches et suit l’évolution de la santé des patients. Toutefois, elle peut également proposer ses services à domicile. Ici, elle offre ses prestations aux malades qui suivent des traitements hors de la clinique médicale. Ses soins peuvent s’adresser aux seniors, personnes dépendantes, individus atteintes d’AVC, etc. Ce type d’infirmière peut travailler pour une entreprise. Mais elle est aussi en mesure d’exercer en libéral. Toute infirmière libérale est soumise à des obligations comptables. La tenue de la comptabilité doit se référer à son statut si elle choisit d’être une infirmière indépendante. Elle a le choix entre un régime micro-BNC ou bien un régime de la déclaration contrôlée.

Par ailleurs, si une infirmière opte pour la création d’une entreprise, elle est obligée d’avoir un statut SEL (Société d’Exercice Libéral). La SEL se repose sur les mêmes principes que les sociétés commerciales. Il existe ainsi plusieurs statuts au choix : SEL à responsabilité limitée, SEL anonyme, SEL par actions simplifiées et SEL en commande par actions. Pour une infirmière, tenir un compte comptable peut s’avérer difficile. Et il y a beaucoup trop de tâches à réaliser en plus de son travail en tant qu’infirmière. C’est pour cette raison qu’il est préférable de collaborer avec un comptable pour infirmière libérale. L’expert-comptable permet de gagner du temps dans la gestion de la comptabilité. Les erreurs qui risquent de coûter cher peuvent être évitées en toute facilité.

Quel est le rôle d’un comptable pour infirmière ?

Il est tout à fait vrai qu’une infirmière peut parfaitement gérer son compte toute seule. Cependant, elle est contrainte d’apprendre les notions comptables et la mise en pratique peut prendre du temps. Même avec les différents logiciels de comptabilité qui sont désormais accessibles, une infirmière sans expérience risque de commettre beaucoup d’erreurs. D’autant que plusieurs techniques comptables doivent être maîtrisées :

  • Débit et crédit
  • Charges
  • Immobilisation
  • Comptes de résultats

A cet effet, l’accompagnement d’un comptable pour infirmière libérale est plus pratique. Sa principale mission consiste à fournir un contrôle comptable fiable. Il pourra gérer les paies des prestations fournies par les infirmières ou infirmiers indépendants. A noter que le coût des services infirmiers se base sur les tarifs de la convention signée par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. L’AIS ou Acte de Soins infirmiers est de 2,65 euros/h.  Une majoration de nuit est de 9,15 euros/h et celle de dimanche est de 8,50 euros.

L’expert-comptable peut aussi effectuer leurs déclarations fiscales. Il se charge également du remboursement de ses crédits en cours. L’aide d’un expert en comptabilité s’avère d’ailleurs très utile pour créer une société à exercice libéral. Le comptable pourra assister l’infirmière dans le choix de la forme juridique de l’entreprise et le régime fiscal à adopter.