Guide pour choisir un purificateur d’air pour clinique médicale

purificateur d’air médical

La présence d’un purificateur d’air médical contribue à réduire le risque de propagation des agents pathogènes dans les hôpitaux. Le matériel est également parfait pour améliorer la qualité de l’air dans les cliniques privées.

Purificateur d’air médical : pourquoi l’utiliser ?

L’hygiène constitue un élément important dans le secteur de la santé. En effet, la propreté est requise en permanence dans le cadre de prévention de divers risques sanitaires. Bien évidemment, les agents de nettoyage veillent à ce que les lieux demeurent propres au quotidien. Or, ce n’est pas toujours suffisant pour avoir un cabinet médical 100 % sain. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à investir dans un purificateur d air médical. L’équipement lutte contre la propagation des COV ou composants organiques volatils. Il est aussi efficace pour éliminer les virus et les microbes qui stagnent au sein d’une pièce. L’outil de purification d’air est conçu pour s’installer dans diverses pièces de l’établissement :

  • Salle d’attente
  • Salle de soin
  • Ambulance

Tous les professionnels de la santé peuvent s’équiper de ce dispositif. Il trouve sa place chez les pédiatres, les gynécologues, les dentistes ou encore chez les kinésithérapeutes. Ce modèle de purificateur d’air optimise la qualité de l’air et améliore la protection des personnes qui se trouvent dans la salle.

Les différents polluants présents dans l’air

L’air à l’intérieur d’un bâtiment est 5 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Le taux de pollution est encore plus élevé lorsqu’il s’agit d’un centre médical. Ainsi, la présence d’un système de ventilation n’est pas toujours suffisante pour garder la qualité de l’air sain. L’air respiré dans une clinique renferme généralement des polluants biologiques. Il peut s’agir d’acariens, de microbes, de virus et de bactéries. Le port d’un masque ne protège pas toujours contre ces agents pathogènes. Ensuite, il y a les polluants chimiques qui proviennent d’une source interne. Ils proviennent des gels hydroalcooliques, des produits de nettoyage et d’entretien. Enfin, l’air à l’intérieur d’un centre de soin peut contenir des polluants en provenance de l’extérieur. Les gaz d’échappement, les fumées des cigarettes et les oxydes d’azote s’infiltrent facilement au niveau des fenêtres et des portes. Ils sont tout aussi dangereux pour les patients et les soignants.

Quels modèles de purificateur d’air médical à acheter ?

Le marché regroupe plusieurs modèles de l’appareil à l’heure actuelle. Afin de ne pas se tromper dans le choix du matériel, il convient de prendre en considération plusieurs paramètres. La première chose à analyser concerne la puissance du dispositif. Elle doit être proportionnelle à la pièce à épurer afin d’obtenir une efficacité maximale. N’hésitez pas à consulter la fiche technique pour découvrir la capacité de purification de l’appareil. Ensuite, il faut s’intéresser sur la technologie de purification utilisée. En effet, le matériel peut utiliser un système de filtration par ionisation, à filtres ou par photocatalyse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *